Documentation ServicePilot

Provisioning

Pour superviser des équipements avec ServicePilot, l'outil doit être configuré pour lui dire quoi faire. Cela implique de provisionner ServicePilot pour superviser les ressources en utilisant des packages prédéfinis. Les ressources peuvent être ajoutées à la configuration de plusieurs manières :

Méthode de provisioning Description
Provisioning statique Dès qu'un nouvel agent est découvert par ServicePilot, il peut être utilisé pour provisionner de nouvelles ressources manuellement. Voir Ajouter une ressource manuellement ci-dessous.
Provisioning dynamique Si une ressource de provisionnement dynamique a été ajoutée à la configuration de ServicePilot, lorsqu'un nouvel agent est connecté au gestionnaire ServicePilot, de nouvelles ressources sont automatiquement ajoutées à la configuration. Voir Ajouter une règle de provisioning-auto.
Provisioning en programmation Les ressources peuvent être gérées à l'aide de l'API ServicePilot. Voir API pour plus de détails.

Pour comprendre cette terminologie, certains des concepts sont détaillés ci-dessous. Quelle que soit la méthode de provisioning utilisée, vous commencerez par créer un certain nombre de vues dans la configuration de ServicePilot, dans lesquelles vous placerez les ressources que vous souhaitez superviser.

Hiérarchie de supervision

ServicePilot stocke des séries chronologiques de données sous forme d'indicateurs dans des objets. Ces objets sont placés dans une hiérarchie arborescente de vues provenant d'une vue racine appelée MAIN. Les vues peuvent contenir plusieurs éléments, y compris d'autres sous-vues, des objets ainsi que des éléments graphiques et des raccourcis vers d'autres parties de la hiérarchie des vues. L'équipement supervisé est ajouté à la configuration en tant que ressources sur la base des modèles de package.

Hierarchy architecture

Hiérarchie de toutes les vues

Un exemple de hiérarchie de vues et d'objets est présenté ci-dessous. Une vue Site A a été créée, dans laquelle se trouve un objet nommé Dispositif du site A - Ping. La vue MAIN comprend également une vue Windows Server 1 contenant des objets et une sous-vue contenant d'autres objets.

View views and objects

Objet et indicateur

Chaque objet possède un ou plusieurs indicateurs. Ce sont les valeurs qui permettent de monitorer le système. Chaque objet dépend d'une classe qui définit les différents indicateurs de l'objet.

View objects and indicators

Vue configuration

Avant d'ajouter des ressources à superviser, commencez par créer des vues dans lesquelles placer les ressources. Ces vues permettront de catégoriser les dispositifs supervisés et de regrouper les éléments, peut-être par technologie ou par emplacement géographique. Lorsque les ressources sont ajoutées à la configuration, elles incluent des vues secondaires et des objets qui leur seront propres pour compléter la hiérarchie des éléments supervisés.

Configure views and resources

Édition des vues

Ajouter une vue

Il est préférable de placer vos ressources supervisées dans des vues et sous-vues pour qu'elles puissent être classées et gérées.

1. En utilisant un compte avec des privilèges administrateurs, accédez à ServicePilot.
2. Ouvrez PARAMETRES > Menu Settings menu
3. Cliquez sur Provisioning > Vues Provisioning Views icon
4. Naviguez dans la hiérarchie de vues existante dans le volet de gauche et cliquez sur la vue dans laquelle vous souhaitez créer votre nouvelle vue. View navigation
5. Cliquez et déplacez l'icône de la vue dans le volet de vue View icon
6. Donnez un nom unique à la nouvelle vue
7. Cliquez sur OK OK button
8. Enfin, cliquez sur Enregistrez tous les changements Save all changes button

Modifier une vue

Il y a plusieurs façons pour accèder au paramétrage d'une vue. Celles-ci sont accessibles sous Provisioning > Vues > l'icône de la vue, Provisioning > Vues > la configuration de la vue actuelle et sous Provisioning > Ressources.

Les paramètres des vues peuvent changer :

  • la visibilité de la vue
  • la géolocalisation de la vue si par exemple elle représente un site
  • l'icône de la vue
  • la position de la vue
  • la taille de la vue
  • la couleur de fond de la vue
  • les méthodes d'affichages de la vue
  • la disposition des icônes à l'intérieur de la vue

Accès à la vue depuis la clé à molette

1. En utilisant un compte avec des privilèges administrateurs, accédez à ServicePilot.
2. Ouvrez PARAMETRES > Menu Settings menu
3. Cliquez sur Provisioning > Vues Provisioning Views icon
4. Naviguez dans la hiérarchie de vues existante dans le volet de gauche et cliquez sur la vue qui contient la vue à modifier. View navigation
5. Cliquez sur l'icône rouge clé à molette View icon editing
6. Cliquez sur OK une fois que les changements ont été effectués OK button
7. Enfin, cliquez sur Enregistrez tous les changements Save all changes button

Accès à la vue depuis l'engrenage

1. En utilisant un compte avec des privilèges administrateurs, accédez à ServicePilot.
2. Ouvrez PARAMETRES > Menu Settings menu
3. Cliquez sur Provisioning > Vues Provisioning Views icon
4. Naviguez dans la hiérarchie de vues existante dans le volet de gauche et cliquez sur la vue à modifier. View navigation
5. Cliquez sur l'icône des propriétés de la vue View background icon
6. Cliquez sur OK une fois que les changements ont été effectués OK button
7. Enfin, cliquez sur Enregistrez tous les changements Save all changes button

Gérer les ressources

Une fois qu'une vue existe, une nouvelle ressource peut y être placée. Selon l'équipement à superviser, il est possible de demander à ServicePilot d'ajouter automatiquement des ressources chaque fois qu'un nouvel Agent ServicePilot contacte ServicePilot. Dans ce cas, ajoutez une règle de Provisioning-auto. Vous pouvez également ajouter une ressource provisionnée manuellement pour les scénarios plus complexes.

Note : si la ressource ne semble pas collecter de données lorsqu'elle est ajoutée, assurez-vous que les informations d'identification et les adresses IP sont correctement saisies et que les pare-feu ne bloquent pas le trafic de supervision.

Le polling SNMP et le test Ping ICMP peuvent être effectués à partir de la page Web Diagnostics de ServicePilot.

L'agent ServicePilot peut produire des logs de debug étendus qui peuvent être utiles pour diagnostiquer les problèmes de connectivité. Voir les étapes pour activer l'Agent ServicePilot mode debug.

Provisioning-auto

L'auto-provisionnement est configuré en créant des règles de provisioning-auto qui ajouteront des ressources à la configuration, lorsque de nouveaux éléments à superviser seront découverts.

Ajouter une règle de provisioning-auto

1. En utilisant un compte avec des privilèges administrateurs, accédez à ServicePilot.
2. Ouvrez PARAMETRES > Menu Settings menu
3. Cliquez sur Provisioning > Provisoning-auto Provisioning Auto-provisioning icon
4. Cliquez sur Ajouter une règle Add a rule button
5. Complétez la boîte de dialogue Règle de provisioning automatique. Spécifiez au moins un nom de règle et définissez le Type de découverte en fonction de l'Agent installé.
6. Cliquez sur OK OK button
7. Enfin, cliquez sur Enregistrer Save button
Champ Description
Nom de la règle Nom descriptif unique pour la règle de provisioning-auto.
Enabled Activer ou suspendre la création de ressources basées sur cette règle.
Type de découverte Le type d'agent utilisé pour effectuer la découverte (voir les détails ci-dessous)
Filtre Host optionel Filtre de nom du Host de l'agent sur lequel la règle sera appliquée ou exclue. Exemple : (host*|server*) ou !(host*|server*)
Vue destination optionel Vue dans laquelle les ressources découvertes seront créées. L'utilisation de la variable {host} créera automatiquement une vue par Host dans laquelle les ressources du Hosts seront ajoutées. Exemple : MAIN/AutoProv/{host}. Cependant, si la variable {host} n'est pas utilisée, toutes les ressources créées par cette règle seront placées dans la même vue définie.

Type de découverte : Agent ServicePilot

La découverte des ressources par l'Agent ServicePilot commencera la supervision des éléments dès qu'un agent ServicePilot sera déployé sur un Host. La découverte des ressources dépend de la plateforme : Windows ou Linux. Il est possible de spécifier les catégories de ressources qui doivent être supervisées.


Catégorie Système :

Catégorie Description
Packages systèmes En fonction du système d'exploitation sur lequel l'agent ServicePilot est installé, une ressource du package server-micrsoft-windows-sp-agent ou server linux-sp-agent est ajoutée avec des paramètres par défaut. Ces paramètres peuvent ensuite être modifiés manuellement par ressource.
Inventaire Effectuer un inventaire (système d'exploitation, disques, processus, logiciels installés) pour le Host sur lequel l'agent ServicePilot est installé. Le résultat de cet inventaire est disponible sous OUTILS > Diagnostics > Inventaire.
Docker Inclure une ressource de package server-docker pour le Host Linux sur lequel l'Agent ServicePilot est installé.
Traces réseaux Permet la collecte de traces réseau basée sur la technologie NETTRACE (La technologie NETTRACE nécessite une licence Host Full-Stack pour chaque Host sur lequel elle est activée). Le résultat des traces est affiché sous ANALYSE > APM et les statistiques sont également ajoutées aux objets de chaque Host dans les vues de destination définies par la règle de provisioning-auto.

Catégorie Application :

Un certain nombre de ports d'écoute peuvent être ouverts sur un Agent ServicePilot pour capturer les traces des applications et les statistiques des processus. La liste de ports suivante définit les ports par défaut pour divers protocoles. À l'exception du port UDP 8125, tout autre port placé dans le champ Ports APM écoutera le trafic HTTP et déterminera le type de données reçues à traiter.

Port Description
UDP/8125 StatsD listener. Port utilisé pour collecter les statistiques au format StatsD.
TCP/8126 Récepteur APM Datadog. Port par défaut pour la collecte du trafic de APM Datadog.
TCP/9411 Collecteur HTTP de Zipkin. Port par défaut utilisé pour collecter les traces d'applications au format Zipkin.
TCP/55681 Port HTTP OpenTelemetry. Port par défaut utilisé pour collecter les traces d'application au format OpenTelemetry.

Les technologies APPTRACE nécessitent des licences Host Full-Stack pour chaque hôte à partir duquel les données sont collectées. Le résultat des traces est affiché sous ANALYSE > APM et les statistiques sont également ajoutées aux objets de chaque Host dans les vues de destination définies par la règle de provisioning-auto.


Catégorie Securité :

Type Description
Windows Logon Collecte des logs Windows logon.
Windows Sysmon Collecte d'évènements Windows Sysmon.
Windows Defender Collecte de logs Windows Defender security.

Le résultat de cette collecte de logs est affiché dans la catégorie Security, sous ANALYSE > Métriques & KPI. Les statistiques sont également ajoutées aux objets de chaque Host dans les vues de destination définies par la règle de provisioning-auto.


Coming soon - Catégorie Logs :

Un certain nombre de sources différentes de logs pourront être rassemblées et présentées par ServicePilot. Il s'agit notamment des types de logs suivants :

  • Flux réseau d'adresses IP publiques
  • Messages de protocole spécifiques (Web, DNS et SMTP par défaut)
  • URL/User Agent/... (HTTP ou HTTPS pour les applications APM activées)
  • Logins
  • Messages Sysmon
  • Champs certificats X509

Coming soon - Catégorie Autres packages :

En listant d'autres noms de packages, il sera possible d'ajouter automatiquement des ressources à ces packages, par Agent ServicePilot déployé.

Type de découverte : Agent Endpoint

Lorsque les Agents ServicePilot Endpoint sont déployés, ils utilisent cette configuration pour déterminer les actions qu'ils doivent effectuer.

Veuillez prendre en compte les considérations de sécurité associées à la capacité des Agents ServicePilot Endpoint à télécharger et exécuter des scripts à partir du Manager ServicePilot.

Type de découverte Description
Collecte de l'activité Collectez des statistiques sur l'utilisation par les utilisateurs, telles que les événements keydown, les clics de souris, la distance de déplacement de la souris.
Traceroute Effectuez un traceroute basé sur le web à partir du Host de l'Agent Endpoint vers un maximum de 5 serveurs web.
Comformité Une commande et les paramètres d'un programme ou d'un script qui produira un résultat numérique entre 0 et 10 indiquant la conformité de l'Agent Endpoint du Host. Les fichiers peuvent être téléchargés vers l'agent à partir du répertoire \endpoint dans le WorkFolder du serveur ServicePilot.
Vulnérabilité De la même manière qu'une commande peut être exécutée pour déterminer la conformité de l'Agent Endpoint de l'Hôte, une commande Vulnérabilité peut être spécifiée en fonctionnant de la même manière.

Type de découverte : RUM

Une règle de découverte RUM supervise automatiquement les pages web qui ont été instrumentées avec le code RUM de ServicePilot. Lorsque le JavaScript RUM est inclus dans des pages Web, les navigateurs des clients envoient des statistiques à ServicePilot indiquant la réactivité du site Web source du point de vue du client. Des ressources seront ajoutées à ServicePilot pour chaque règle et script RUM déployés. Pour activer RUM :

Installer le code de l'agent dans les pages Web servies par un serveur Web. Voir la documentation sur l'agent RUM :

1. En utilisant un compte avec des privilèges administrateurs, accédez à ServicePilot.
2. Ouvrez PARAMETRES > Menu Settings menu
3. Cliquez sur Agents > Installer un agent Agents Install icon
4. Ouvrir l'onglet Developer Agents Developer Agents
5. Suite les instructions de l'Agent RUM disponibles dans Commencer Get started button
6. Ajouter une règle de provisioning-auto RUM associée.

Ajouter une ressource manuellement

1. En utilisant un compte avec des privilèges administrateurs, accédez à ServicePilot.
2. Ouvrez PARAMETRES > Menu Settings menu
3. Cliquez sur Provisioning > Vues Provisioning Views icon
4. Naviguez dans la hiérarchie de vues existante dans le volet de gauche et cliquez sur la vue dans laquelle vous souhaitez ajouter la nouvelle ressource. View navigation
5. Sélectionnez le type de package de supervision nécessaire par catégorie et utilisez le filtre pour limiter les options affichées. Packages list
6. Glissez et déposez un package dans l'éditeur de vue central Packages list
7. Définissez les propriétés des ressources en fonction du type de package sélectionné. Un nom de ressource unique est toujours requis ainsi que tous les champs marqués d'un (*). La ressource utilisera l'agent par défaut pour obtenir les données à moins que les champs Agent ne soient remplis avec les agents à partir desquels les requêtes doivent être effectuées. L'agent Ping SNMP Agent sera utilisé pour toutes les requêtes Ping et SNMP tandis que l'agent Agent sera utilisé pour toutes les autres requêtes.
8. Pour afficher la documentation du package, cliquez sur Doc à côté du nom du package. Package documentation icon
9. Cliquez sur OK OK button
10. Enfin, cliquez sur Enregistrer tous les changements. Save all changes button

Note : de nombreux packages utilisent des requêtes SNMP pour obtenir des informations. Vous devrez peut être spécifier une "policy" SNMP avec les informations d'identification correctes pour superviser le périphérique. Voir la documentation sur les "Policies" pour plus de détails.

Editer une ressource

1. En utilisant un compte avec des privilèges administrateurs, accédez à ServicePilot.
2. Ouvrez PARAMETRES > Menu Settings menu
3. Cliquez sur Provisioning > Vues Provisioning Views icon
4. Vous avez deux choix pour modifier une ressource :
Option A Option B
Naviguez dans la hiérarchie de vues existante dans le volet de gauche et cliquez sur la vue contenant la ressource. View navigation Dans la partie gauche de l’écran, tapez dans la barre de recherche le nom de la ressource que vous souhaitez modifier. Packages list
Dans l'éditeur de vues central, sélectionnez la ressource à modifier Cliquez sur la ressource concernée
Appuyez sur la clé à molette rouge pour modifier les propriétés des ressources Packages list
5. Définissez les propriétés des ressources en fonction du type de package sélectionné. Un nom de ressource unique est toujours requis ainsi que tous les champs marqués d'un *. La ressource utilisera l'agent par défaut pour obtenir les données à moins que les champs Agent ne soient remplis avec les agents à partir desquels les requêtes doivent être effectuées. L'agent Ping SNMP Agent sera utilisé pour toutes les requêtes Ping et SNMP tandis que l'agent Agent sera utilisé pour toutes les autres requêtes.
6. Pour afficher la documentation du package, cliquez sur le point d'interrogation à côté du nom du package. Package documentation icon
7. Cliquez sur OK OK button
8. Enfin, cliquez sur Enregistrer tous les changements. Save all changes button

Raccourcis

Les raccourcis sont des liens vers d'autres objets et vues dans la hiérarchie de supervision. Ils permettent de cloner le statut de destination du lien vers la vue dans laquelle le raccourci est placé.

Note : Les utilisateurs qui sont membres de groupes ayant accès à des vues contenant des raccourcis seront autorisés à naviguer vers les destinations de ces raccourcis, même si ces destinations ne figurent pas dans la liste d'accès aux vues du groupe. Les utilisateurs pourront voir toutes les données vues, objets et indicateurs des destinations des raccourcis.

Créer un raccourci vers une vue

Les raccourcis de vue permettent d'accéder à une vue de destination et à l'ensemble de son contenu. Le nom de la ressource pour le raccourci doit être unique parmi tous les noms de ressource, objet et vue.

Un raccourci de vue pourrait, par exemple, permettre aux ressources d'être visibles à la fois dans un regroupement hiérarchique logique et dans des vues par emplacement géographique. Un serveur pourrait être défini dans une vue pour le site du serveur. Un raccourci vers le serveur peut être ajouté à une vue qui contient toutes les ressources liées à une application que le serveur héberge.

1. En utilisant un compte avec des privilèges administrateurs, accédez à ServicePilot.
2. Ouvrez PARAMETRES > Menu Settings menu
3. Cliquez sur Provisioning > Vues Provisioning Views icon
4. Naviguez vers la vue dans laquelle vous souhaitez placer le raccourci
5. Faites glisser et déposez le nom d'une vue de destination depuis la hiérarchie de navigation de gauche dans le volet de Provisioning. View gif create shortcut

Créer un raccourci vers une vue qui se trouve dans les ressources

Les raccourcis de vue permettent d'accéder à une vue de destination et à l'ensemble de son contenu. Le nom de la ressource pour le raccourci doit être unique parmi tous les noms de ressource, objet et vue.

Étant donné que les vues qui font partie des ressources ne sont pas répertoriées dans la hiérarchie de navigation de gauche lorsque vous modifiez votre configuration, les raccourcis vers ces vues doivent être ajoutés en ajoutant un raccourci objet et en saisissant manuellement le nom de la vue dans le champ Nom de l'objet comme désignation du raccourci.

1. En utilisant un compte avec des privilèges administrateurs, accédez à ServicePilot.
2. Ouvrez PARAMETRES > Menu Settings menu
3. Cliquez sur Provisioning > Vues Provisioning Views icon
4. Naviguez vers la vue dans laquelle vous souhaitez placer le raccourci
5. Faites glisser et déposez de l'icône Raccourci Objet au-dessus du volet de provisioning dans le volet de provisioning View gif create shortcut
6. Saisissez le nom de la vue de destination dans le champ Nom de l'objet. View gif create shortcut

Créer un raccourci vers un objet

Les raccourcis d'objets permettent d'accéder à un objet de destination. Le nom de la ressource pour le raccourci doit être unique parmi tous les noms de ressource, objet et vue.

Les raccourcis d'objets peuvent être utiles pour créer une vue regroupant un certain nombre d'éléments supervisés provenant de différentes ressources qui composent une application. Les raccourcis d'objets peuvent également être utilisés pour établir des liens avec des objets situés au plus profond de la hiérarchie de supervision et rendre ces éléments particuliers plus évidents.

1. En utilisant un compte avec des privilèges administrateurs, accédez à ServicePilot.
2. Ouvrez PARAMETRES > Menu Settings menu
3. Cliquez sur Provisioning > Vues Provisioning Views icon
4. Naviguez vers la vue dans laquelle vous souhaitez placer le raccourci
5. Faites glisser l'icône Raccourci d'objet, déposez-le au-dessus du volet de provisioning dans le volet de provisioning et utilisez le sélecteur de liste d'objets pour définir le Nom de l'objet de destination View gif create shortcut

Effectuer un test de diagnostic Ping ou SNMP

Les Agents ServicePilot peuvent effectuer un Ping et exécuter des requêtes SNMP simples pour vérifier que les pare-feux et les équipements sont correctement configurés pour autoriser le trafic nécessaire à la de supervision. Sur la page Web Diagnostics, assurez-vous de sélectionner l'agent ServicePilot correct à partir duquel les tests seront effectués. Cela doit correspondre à l'agent ServicePilot sélectionné lors de l'ajout d'une ressource.

1. En utilisant un compte avec des privilèges operator, accédez à ServicePilot.
2. Open OUTILS > Diagnostics Diagnostic tools
3. Saisissez le nom de l'Agent ServicePilot à partir duquel le test sera exécuté et l'adresse IP de destination pour les tests Ping. Pour les tests de polling SNMP, remplissez les champs Agent, **SNMP Profil ** et IP. Cliquez sur le bouton Appliquer pour utiliser ces valeurs. Diagnostics fields
3. Pour tester, cliquez sur le lien Ping adresse IP pour exécuter un Ping toutes les 2 secondes. Cliquez sur le lien Information pour vous assurer que le dispositif répond aux requêtes SNMP. SNMP diagnostics

Logs de debug avancé de l'agent

En activant les logs de debug avancé de l'Agent ServicePilot, l'agent écrit plus de logs dans un fichier servicepilotagent.trace. Ces logs peuvent être utiles pour aider à diagnostiquer un Agent ServicePilot qui se comporte mal, mais aussi pour montrer plus d'informations sur les connexions entre l'Agent ServicePilot et les périphériques supervisés. Ils peuvent faire apparaître clairement, par exemple, si un mot de passe pour accéder à une base de données ou à un VMWare vCenter n'est pas correct.

Activer le mode debug de l'Agent ServicePilot

Commencez par sélectionner l'Agent ServicePilot pour lequel le mode debug doit être activé. Reportez-vous à vos ressources qui rencontrent des problèmes pour savoir quel Agent elles utilisent.

L'activation du mode debug de l'Agent ServicePilot permet d'écrire des logs avancées dans un fichier de trace. Une fois que celui-ci a été activé pendant une durée suffisante pour capturer le problème, n'oubliez pas de le désactiver afin de ne pas remplir l'espace disque et dégrader les performances de votre serveur.

1. En utilisant un compte avec des privilèges administrateurs, accédez à ServicePilot.
2. Ouvrez PARAMETRES > Agents Settings Agents
3. Cliquer sur l'icône écran pour ouvrir le CLI de l'Agent. Agents screen
4. Entrez debug y pour activer les logs de debug avancé. Une fois que le problème a été capturé, entrez debug n pour arrêter d'écrire dans les logs de debug avancé. Debug mode on

Où trouver les logs de debug

Les logs de debug avancé de l'Agent ServicePilot se trouvent sur le serveur sur lequel l'Agent ServicePilot est installé. Sur ce serveur, recherchez le fichier servicepilotagent.trace.

Windows Linux
C:\Program Files (x86)\ServicePilot\ServicePilot ISM Enterprise\Logs /var/log

Installation gratuite en quelques clics