Documentation ServicePilot SaaS



Packages

Pour superviser des équipements avec ServicePilot, l'outil doit être configuré pour lui dire quoi faire. Cela implique de provisionner ServicePilot pour surveiller les ressources en utilisant des packages prédéfinis. Les ressources peuvent être ajoutées à la configuration de plusieurs manières:

Méthode de provisioning Description
Provisionnement statique Dès qu'un nouvel agent est découvert par ServicePilot, il peut être utilisé pour provisionner de nouvelles ressources manuellement. Voir Ajouter une ressource manuellement ci-dessous.
Provisionnement dynamique Si une ressource de provisionnement dynamique a été ajoutée à la configuration de ServicePilot, lorsqu'un nouvel agent est connecté au gestionnaire ServicePilot, de nouvelles ressources sont automatiquement ajoutées à la configuration. Voir Ajouter une règle de provisionig-auto.
Provisionnement en programmation Les ressources peuvent être gérées à l'aide de l'API ServicePilot. Voir API pour plus de détails.
Provisionnement dynamique côté agent La syntaxe de provisionnement JSON de l'API ServicePilot peut également être utilisée pour ajouter des ressources à partir de la configuration de l'agent (Pour Windows, voir ServicePilot Setup Console Bouton Auto-Provisioning. Pour Linux, voir le fichier /etc/spagent/autoprovisioning.conf).

Pour comprendre cette terminologie, certains des concepts sont détaillés ci-dessous. Quelle que soit la méthode de provisioning utilisée, vous commencerez par créer un certain nombre de vues dans la configuration de ServicePilot, dans lesquelles vous placerez les ressources que vous souhaitez superviser.

Édition des vues

Ajouter une vue

Il est préférable de placer vos ressources supervisées dans des vues et sous-vues pour qu'elles puissent être classées et gérées.

  1. Connectez-vous à ServicePilot, en utilisant un compte appartenant à un groupe disposant du niveau d'accès Admin.
  2. Ouvrez la configuration Configuration icon
  3. Naviguez dans la hiérarchie de vues existante dans le volet de gauche et cliquez sur la vue dans laquelle vous souhaitez créer votre nouvelle vue.View navigation
  4. Drag and drop l'icône de la vue dans le volet de vue View icon
  5. Donnez un nom unique à la nouvelle vue
  6. Enfin, cliquez sur Enregistrer Save button

Modifier une vue

Il y a 2 parties distinctes aux réglages d'une vue. La première contient les paramètres de l'icône utilisée pour accéder à la vue et la seconde contient les paramètres de l'arrière-plan du contenu de la vue.

Paramètres des icônes des vues

  1. Connectez-vous à ServicePilot, en utilisant un compte appartenant à un groupe disposant du niveau d'accès Admin.
  2. Ouvrez la configuration cliquant sur l'icône engrenage Configuration icon
  3. Naviguez dans la hiérarchie de vues existante dans le volet de gauche et cliquez sur la vue qui contient la vue à modifier. View navigation
  4. Dans l'éditeur de vues, sélectionnez l'icône de vue à modifier
  5. Appuyez sur le bouton rouge P pour modifier les propriétés de l'icône de vue. View icon editing
  6. Cliquez sur Enregistrer une fois que les modifications ont été effectuées. Save button

Réglages de l'arrière-plan d'une vue

  1. Connectez-vous à ServicePilot, en utilisant un compte appartenant à un groupe disposant du niveau d'accès Admin.
  2. Ouvrez la configuration cliquant sur l'icône engrenage Configuration icon
  3. Naviguez dans la hiérarchie de vues existante dans le volet de gauche et cliquez sur la vue à modifier. View navigation
  4. Appuyez sur l'icône des propriétés de l'arrière-plan de la vue pour modifier les paramètres de l'arrière-plan de la vue. View background icon
  5. Cliquez sur Enregistrer une fois que les modifications ont été effectuées.Save button

Edition des ressources

Une fois qu'une vue existe, une nouvelle ressource peut y être placée. Selon l'appareil à superviser, il peut être possible de demander à ServicePilot d'ajouter automatiquement des ressources chaque fois qu'un nouvel agent ServicePilot contacte ServicePilot. Dans ce cas, ajoutez une règle de provisionnig-auto. Vous pouvez également ajouter une ressource provisionnée manuellement pour les scénarios plus complexes.

Ajouter une règle de provisionnig-auto

  1. Connectez-vous à ServicePilot, en utilisant un compte appartenant à un groupe disposant du niveau d'accès Admin.
  2. Ouvrez la configuration Configuration icon
  3. Accéder à provisionnig-auto Auto-provisioning menu item
  4. Cliquez sur Ajouter une règle Add a rule button
  5. Complétez la boîte de dialogue Règle de provisionnement automatique. Spécifiez au moins un nom de règle et définissez le type de découverte en fonction de l'agent installé.
  6. Cliquez sur OK OK button
  7. Enfin, cliquez sur Enregistrer Save button

Ajouter une ressource manuellement

  1. Connectez-vous à ServicePilot, en utilisant un compte appartenant à un groupe disposant du niveau d'accès Admin.
  2. Ouvrez la configuration cliquant sur l'icône engrenage Configuration icon
  3. Naviguez dans la hiérarchie de vues existante dans le volet de gauche et cliquez sur la vue dans laquelle vous souhaitez ajouter la nouvelle ressource. View navigation
  4. Sélectionnez le type de package de supervision nécessaire par catégorie et utilisez le filtre pour limiter les options affichées.Packages list
  5. Drag-and-drop un package dans l'éditeur de vue central Packages list
  6. Définissez les propriétés des ressources en fonction du type de package sélectionné. Un nom de ressource unique est toujours requis ainsi que tous les champs marqués d'un . La ressource utilisera l'agent par défaut pour obtenir les données à moins que les champs Agent ne soient remplis avec les agents à partir desquels les requêtes doivent être effectuées. L'agent Ping SNMP Agent sera utilisé pour toutes les requêtes Ping et SNMP tandis que l'agent Agent* sera utilisé pour toutes les autres requêtes.
  7. Pour afficher la documentation du package, cliquez sur le point d'interrogation à côté du nom du package.Package documentation icon
  8. Cliquez sur OK OK button
  9. Enfin, cliquez sur Enregistrer tous les changements.Save all changes button

Note: De nombreux packages utilisent des requêtes SNMP pour obtenir des informations. Vous devrez peut-être spécifier une "policy" SNMP avec les informations d'identification correctes pour superviser le périphérique. Voir la documentation sur les "Policies" pour plus de détails.

Editer une ressource

  1. Connectez-vous à ServicePilot, en utilisant un compte appartenant à un groupe disposant du niveau d'accès Admin.
  2. Ouvrez la configuration cliquant sur l'icône engrenage Configuration icon
  3. Vous avez deux choix afin de modifier une ressource :
Option A Option B
Naviguez dans la hiérarchie de vues existante dans le volet de gauche et cliquez sur la vue contenant la ressource. View navigation Dans la partie gauche de l’écran, tapez dans la barre de recherche le nom de la ressource que vous souhaitez modifier. Packages list
Dans l'éditeur de vues centrale, sélectionnez la ressource à modifier Cliquez sur la ressource concernée (ici, on modifie la ressource« meal »).
Appuyez sur la touche rouge P pour modifier les propriétés des ressources Packages list
  1. Définissez les propriétés des ressources en fonction du type de package sélectionné. Un nom de ressource unique est toujours requis ainsi que tous les champs marqués d'un . La ressource utilisera l'agent par défaut pour obtenir les données à moins que les champs Agent ne soient remplis avec les agents à partir desquels les requêtes doivent être effectuées. L'agent Ping SNMP Agent sera utilisé pour toutes les requêtes Ping et SNMP tandis que l'agent Agent* sera utilisé pour toutes les autres requêtes.
  2. Pour afficher la documentation du package, cliquez sur le point d'interrogation à côté du nom du package.Package documentation icon
  3. Cliquez sur OK OK button
  4. Enfin, cliquez sur Enregistrer tous les changements. Save all changes button

Concepts

Qu'est-ce qu'un Package ?

Une entité de déploiement qui contient des définitions (classes, vues, objets, tableaux de bord, rapports PDF)

Un package est un ensemble d'éléments préconfigurés qui peuvent être importés dans une configuration ServicePilot. Un certain nombre de paramètres sont appliqués au package lors de son importation dans la configuration pour surveiller des équipements comme vous le souhaitez. Ces paramètres dépendent du package mais un assistant graphique présente les informations demandées.

ServicePilot fournit un grand nombre de packages intégrés pour superviser différents types d'équipements. Si un package n'existe pas pour un périphérique particulier, il est souvent possible de surveiller ce périphérique à l'aide d'une collection de packages intégrés pour superviser différentes parties du fonctionnement du périphérique en question.

Exemple : Un package server-microsoft-windows-snmp définit les composants d'un serveur Windows à superviser (disque, CPU, mémoire, Ethernet, etc) et comment découvrir et superviser chacun d'entre eux en utilisant SNMP.

Qu'est-ce qu'une ressource ?

Utilisation de package

Une ressource est une utilisation d'un package dans la configuration courante. La définition du package et les paramètres uniques appliqués dans l'assistant de package donnent naissance à une ressource unique qui permet de construire les éléments surveillés par ServicePilot.

Exemple : Un package server-microsoft-windows-snmp est ajouté à la configuration de ServicePilot et devient une ressource à surveiller par le provisionnement de ce package avec des paramètres spécifiques tels que les informations d'accès SNMP.

Que sont les vues ?

Des conteneurs hiérarchiques pour organiser les ressources par emplacement ou par fonction métier

Des objets contenant des statistiques sont ajoutés à ServicePilot en les plaçant dans une hiérarchie logique d'éléments appelés vues. Chaque vue portant un nom unique peut contenir d'autres vues ou objets ainsi que d'autres éléments graphiques. Les vues imbriquées permettent aux administrateurs de ServicePilot de construire différentes hiérarchies, pour éventuellement présenter les équipements par emplacement géographique ou par groupe de services.

Le pire état de l'équipement surveillé s'étend des indicateurs aux objets qui les contiennent, puis à la vue dans laquelle l'objet est placé, en passant par la hiérarchie jusqu'à la vue MAIN racine.

Exemple : Une vue Office A peut être créée comme un conteneur dans lequel placer tous les serveurs, commutateurs réseau et applications qui sont basés à cet emplacement particulier.

Que sont les objets ?

Une collection de statistiques

Les objets sont des ensembles d'indicateurs dont le nom est unique, chaque indicateur étant une statistique saisie ou calculée. Chaque objet collectera des données à partir d'une source unique. En fonction de la disponibilité des données source, la disponibilité de l'objet dans le temps est calculée. Si l'un des indicateurs dépasse les seuils définis, l'objet prendra également l'état de l'indicateur le moins performant. Les objets peuvent donc se trouver dans les états suivants :

Statut Description
? - Inconnu L'état de l'objet n'a pas été déterminé soit parce qu'il n'a pas encore recueilli de données, soit parce qu'on lui a spécifiquement demandé d'ignorer les données en plaçant l'objet dans un état non géré.
- - Indisponible Les données source de l'objet sont inaccessibles.
3 - Critique Au moins un des indicateurs de l'objet a dépassé un seuil critique
2 - Majeur Au moins un des indicateurs de l'objet a dépassé un seuil majeur mais aucun des indicateurs n'est actuellement critique
1 - Mineur Au moins un des indicateurs de l'objet a dépassé un seuil mineur mais aucun des indicateurs n'est actuellement majeur ou critique.
+ - OK Les données source de l'objet sont disponibles et tous les indicateurs de l'objet sont nominaux ou inconnus.

Example: An object named Server - eth0 collects data from a single Ethernet interface.

Que sont les indicateurs ?

Une seule statistique

Chaque indicateur d'un objet présente une statistique unique dans le temps. Chaque indicateur peut avoir jusqu'à 3 seuils qui changeront l'état de l'indicateur et du conteneur de l'objet, selon la valeur de l'indicateur.

Les indicateurs sont soit collectés à partir d'équipements surveillés, soit calculés :

Type d'indicateur Source
Moniteur Les données de l'indicateur sont obtenues en interrogeant l'appareil supervisé.
Complexe Les données de l'indicateur sont calculées sur la base des valeurs des données reçues de l'indicateur supervisé

Example: Un objet nommé Server - eth0 inclut les indicateurs 'Status' et 'In Traffic'. Des indicateurs tels que le pourcentage "In Load" sont ensuite calculés.

Plus d'informations

L'interface Web de ServicePilot contient des textes et des descriptions pour vous aider à utiliser le produit. Pour consulter les explications, accédez aux pages d'aide intégrées :

  1. Accéder à l'aide Help icon
  2. Sélectionnez l'un des onglets Concept tabs

Commencez Maintenant